Gestion des accès à privilèges et solution PAM : quelles bonnes pratiques ?

Maîtrisez vos comptes à privilèges

Sommaire

Le constat est unanime : pour réduire les risques et faire face aux cyberattaques auxquelles les accès à privilèges sont de plus en plus exposés, recourir à une solution PAM (Privileged Access Management) est devenu indispensable. Pour autant, si ces solutions ont pour but de sécuriser, contrôler et gérer la totalité des comptes à privilèges d’une organisation, certaines difficultés subsistent à l’issue de leur implémentation. En effet, comment contrôler les risques liés à ces accès à privilèges ? 

Un conseil : songez à mettre en place une gouvernance de vos comptes à privilèges pour répondre à ces enjeux ! Découvrons ensemble pourquoi en décryptant les étapes nécessaires pour parvenir à l’instaurer et les bonnes pratiques qui en découlent.

 

 

À quels enjeux de sécurité une solution PAM permet-elle de répondre ?

 

Dès lors que l’on évoque la gestion des accès à privilèges, recourir à une solution PAM s’avère incontournable pour :

  • Sécuriser l’organisation dans sa globalité, et plus spécifiquement les services IT.
  • Contrôler les comptes à privilèges.
  • Monitorer les différents usages que l’on fait de ces derniers.

À noter : si la confusion est fréquente, une solution PAM se distingue d’une solution d’IAM. Tandis qu’une solution PAM a vocation à se concentrer sur les accès à privilèges, une solution d’IAM permet la gestion des identités et de tous les types d’accès. 

 

 

Quels sont les avantages d’un système PAM ?

 

L’implémentation d’un système PAM offre de multiples bénéfices. Cela permet de :

  • Disposer d’un management centralisé des accès à privilèges. Les contrôler et dresser un état des lieux de la situation globale devient plus aisé.
  • Maîtriser le cycle de vie de chacun des droits d’accès privilégiés. Si un droit d’accès temporaire est accordé, l’outil  permet d’en déterminer facilement  les modalités.
  • Renforcer la sécurité autour de ces droits d’accès via l’identification de chaque utilisateur. Vous savez désormais quel compte utilisateur a accès à quoi.
  • Assurer la traçabilité de l’activité de chacun des utilisateurs de l’outil PAM en ayant accès aux comptes des utilisateurs et à la durée de chaque session. Dans certains cas, il est même possible d’enregistrer les sessions et de suivre l’activité détaillée des comptes à privilèges les plus sensibles.

replay webinar CyberArk Access Management Tool Enhancements

Bannière replay webinar - CyberArk PAM Booster

 

Système PAM : vers la gestion automatisée des comptes à privilèges

 

Un système PAM permet de regrouper l’ensemble des comptes à privilèges et droits d’accès associés dans un espace sécurisé, afin de centraliser et d’automatiser leur gestion. Aussi, lorsqu’un compte est embarqué dans la solution, celle-ci modifie son mot de passe. L’accès au compte n’est alors plus possible qu’au travers du PAM. Les accès aux comptes à privilèges n’étant plus partagés, il est par conséquent possible de tracer chaque utilisateur qui y accède.

En centralisant la gestion des accès à privilèges, la protection des ressources et applications les plus sensibles de l’entreprise est assurée.

 

 

Fonctionnement d'une solution PAM

Gouvernance des comptes à privilèges : LA bonne pratique

 

Vous avez assuré la gestion et la sécurisation de vos comptes à privilèges via l’installation d’une solution PAM. Cependant, pour maîtriser la situation et garantir leur mise en conformité, c’est d’une véritable gouvernance des comptes à privilèges dont vous avez besoin !

 

 Mise en place d’une gouvernance des comptes à privilèges : quels bénéfices ?

 

Vous souhaitez lever les zones d’ombres, assurer la protection de vos comptes à privilèges en identifiant notamment les risques et impacts qui y sont associés ? Étendez le champ des possibles en déployant une gouvernance de ces comptes :

Solution PAM et gouvernance des accès à privilèges

#1 Auditez le système PAM

Êtes-vous certain d’avoir identifié tous les administrateurs et utilisateurs de votre outil PAM ? Pour vérifier qui a accès à quoi et comment et sécuriser vos ressources, rien de tel que de pouvoir auditer votre solution à tout moment ! 

En mettant en place une véritable gouvernance, vous bénéficiez de cette capacité ainsi que d’une meilleure maîtrise de la situation. Il est dès lors beaucoup plus facile de vous assurer que les bonnes pratiques préconisées pour l’utilisation de votre système PAM (rotation des mots de passe, cloisonnement des accès) sont respectées, ou encore d’être certain que l’exploitation des licences est optimisée afin de justifier votre investissement.

 

#2 Communiquez (KPI, conformité)

Vos auditeurs vous réclament des réponses rapides ! Vous avez besoin d’optimiser le processus de recertification de vos accès à privilèges, qu’ils soient sécurisés ou non via votre solution PAM. C’est l’un des objectifs de la gouvernance des comptes à privilèges : vous permettre de mieux répondre aux directives de conformité (Sarbanes-Oxley, ISO 27001, PCIDSS, etc.), et de communiquer sur la situation globale.

 

#3 Contrôlez les ITGC et la qualité

Les contrôles généraux (ITGC) sont-ils parfaitement réalisés ? Vous en assurer sera plus aisé ! Vous pouvez garder un œil sur les populations les plus à risque (et notamment les sous-traitants) tout en maintenant le niveau de qualité de vos données au sein des référentiels de comptes (Active Directory). L’anticipation sur les erreurs d’administration et l’optimisation de la performance du système PAM seront favorisées.

 

#4 Levez les zones d’ombres, étendez le périmètre du système PAM

Qu’ils soient gérés ou non par votre solution PAM, plus besoin d’enquêter pendant des heures pour identifier les droits sensibles et détecter les comptes à privilèges présents au sein de votre organisation !

L’instauration d’une gouvernance vous permet d’enrichir les données collectées, de cartographier les droits d’accès de bout en bout et d’automatiser la corrélation des données issues de sources multiples (SI RH, AD, PAM, CMDB, logs, etc.). Vous obtiendrez ainsi une vision exhaustive de vos droits d’accès.

#5 Évaluez le respect des politiques de sécurité

Être certain que les politiques de sécurité auxquelles est soumise votre solution PAM sont bien respectées est primordial. Bonne nouvelle : vous serez désormais en mesure de détecter les risques liés à ces politiques de sécurité, de visualiser leur évolution et d’anticiper leur impact sur les processus de l’organisation. Accès délivrés à vos sous-traitants, droits accordés de manière temporaire : tout sera sous contrôle !

 

#6  Accélérez votre programme PAM

Votre objectif est de sécuriser au plus vite vos comptes à privilèges les plus sensibles. Une gouvernance des comptes à privilèges y contribue, notamment en vous donnant la possibilité de prioriser leur embarquement au sein de l’outil PAM en tenant compte des risques liés aux politiques de sécurité et des contraintes métier.

 

 

Reprendre le contrôle de vos comptes à privilèges, c’est possible !

 

Vous l’aurez compris, le fait d’instaurer une gouvernance de vos comptes à privilèges est un excellent moyen de compléter le champ d’action de votre solution PAM, tout en lui donnant un vrai coup d’accélérateur. Tous les doutes seront levés… Et les risques seront mieux maîtrisés !

accès à privilèges contact

Sur la même thématique